• Connectez-vous  

Exposition en cours

Vers l'Avenir 1918-2018: Cent Ans d'Information DinantaiseDinant - CCD - Salles Exposition23|02|2019 ▶ 24|03|2019

L'historique du journal Vers l'Avenir et son rôle  au coeur de la province de Namur et plus particulièrement de la région dinantaise de 1918 à 2018.

Du Lu au Ve – 8h30 > 12h00 et 13h00 > 17h00
Les Sa et Di – 13h30 > 17h00


Le 19 novembre 1918, dans l’enthousiasme patriotique qui entoure l’armistice, parait à Namur le premier numéro du journal Vers l’Avenir. Il succède au quotidien L’Ami de l’Ordre. Les objectifs de son fondateur, l’évêque de Namur Mgr Thomas-Louis Heylen, sont clairs: défendre l’Eglise catholique et la Patrie meurtrie par la guerre, soutenir la reconstruction du pays par l’union des classes sociales. D’emblée, le jeune journal fait de l’information régionale sa ligne de force. C’est toute la province de Namur que Vers l’Avenir couvrira. Dès le premier numéro, Dinant trouve une place dans ses colonnes. Un article relate la joie populaire à la nouvelle de la défaite allemande, un autre raconte déjà un accident de la route: un garçonnet renversé par une voiture Rue Grande.

Le rôle tenu par Vers l’Avenir pendant 100 ans, d’observateur et d’acteur dans la vie de la province en général et de la région dinantaise en particulier, est au cœur de l’exposition présentée à Dinant, du samedi 23 février au dimanche 24 mars 2019. Cependant, dans la Cité des Copères, Vers L’Avenir n’a pas eu le monopole. Un volet de l’exposition sera plus particulièrement consacré à la presse locale qui a couvert l’actualité dinantaise aux mêmes périodes: L’Horizon, L’Echo de Dinant, Les Amitiés Françaises de Dinant, Le Petit Moniteur, L’Echo de la Nation, L’Action, La Feuille, Patria,…

Le parcours sera jalonné de panneaux explicatifs, de documents, d’illustrations nombreuses, de reproductions de unes historiques, d’agrandissements de photos, de documents authentiques, mais aussi de matériel d’imprimerie représentatif de toutes les époques. Cette rétrospective aborde les grands combats politiques d’autrefois, avec des journaux souvent partisans: les hésitations à l’apparition du rexisme, les polémiques autour de Léopold III, les tumultes électoraux, les grandes grèves. Elle replonge dans les heures sombres de la Seconde Guerre Mondiale, l’Offensive von Rundstedt, les procès des collaborateurs. Elle décrit l’évolution du paysage namurois et belge dans les années 1970 et la façon dont Vers l’Avenir cessera d’être l’organe d’un seul parti pour s’ouvrir à d’autres opinions. Dans une société provinciale marquée par le christianisme, Vers l’Avenir est, longtemps, le défenseur des institutions et des valeurs morales catholiques. Des apparitions de Beauraing aux pèlerinages à Lourdes, il est un porte-étendard. La société change vers 1970 et, dans les dernières décennies, le journal s’adapte à cette évolution.

La popularité d’un journal régional ne vient pas de ses prises de position tranchées. Elle est d’abord liée à la façon dont il partage les passions, les joies, les peines des habitants, au-delà des clivages idéologiques. Faits divers, sports, culture, fêtes, vie des villages et des quartiers remplissent les pages de leurs textes et leurs photos. Le journal se veut aussi un compagnon, un complice. De la rubrique en wallon à Ferdinand et aux poissons d’avril (avec de nombreux exemples dinantais), il est là pour distraire, pour faire sourire. En parcourant l’exposition, le visiteur pourra voir combien ont évolué les approches graphiques et journalistiques, tout comme les mentalités, même si les règles de base qui font le succès d’un quotidien restent toujours les mêmes: la rigueur et la précision dans la recherche de l’information, la rapidité dans son traitement, le rôle de l’image,…

A l’issue du parcours, le visiteur pourra visionner un reportage qui présente de nombreuses anciennes photos dinantaises parues dans Vers l’Avenir et des séquences tournées au sein du journal. Il pourra également, par le biais d’un écran tactile, feuilleter les éditions les plus anciennes ainsi que celles du début et de la fin de la Seconde Guerre Mondiale.


Dans le cadre des l'exposition: des visites scolaires commentées, des visites commentée tout public, une conférence et une publication




- Visites commentées tout public
- Conférence



Partenariat/Coproduction

Exposition conçue par le journal L’Avenir et le Département d’Histoire de l’Université de Namur, organisée à Dinant en coproduction avec le CCD
Dans le cadre du centenaire de la fondation du journal Vers l’Avenir

 

TarifsEntrée libre
Adresse
CCD - Salles Exposition
Rue Grande 37
5500 - Dinant

Suite de l'agenda

A Dinant
Toujours en cours
Exposition26|01Charlemagne à l'Ecole

Dans l'arrondissement



 

Secretariat

Rue Grande 37
5500 DINANT ( BELGIQUE )

Téléphone: +32.(0)82.21.39.39
Fax : +32.(0)82.21.72.43
info@ccrd.be

Heures d'ouverture

Du lundi au vendredi

De 8h30 à 12h et de 13h à 17h

Contact presse

Laura DOUXFILS

Chargée de Communication

Courriel: laura.douxfils@ccrd.be